CQP Cordiste

CQP Cordiste

RNCP34947

 

TARIFS

Formation 100% financée et rémunérée en contrat d’apprentissage (Autres nous consulter)

Engagement d’une réponse dans un délai de 48h ouvrées

 

DURÉE

2 ans

 

DATE

A partir de septembre

 

LIEU

Dans notre Centre de Formation d’Apprentis

 

DISPOSITIFS DE FORMATION

Apprentissage Contrat de professionnalisation

Eligible au CPF

 

NIVEAU DE FORMATION

Niv. 3 (Equiv. CAP)

 

DÉNOMINATION CERTIFICATIONS

CAP réalisation en chaudronnerie industrielle (Diplôme de l’Education Nationale)

 

DATE DE MISE À JOUR

05/10/2023

 

CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNEL CORDISTE

DÉFINITION

Le CQP Cordiste correspond au niveau de compétence minimum qu’un Cordiste doit maîtriser avant d’entrer dans la profession. Il équivaut à un droit d’exercer au sein de la profession des travaux sur cordes.

Dans la limite de ses prérogatives, le cordiste est autonome dans ses déplacements et l’exécution des tâches qui lui sont confiées, mais ne l’est pas dans les prises de décisions qui traitent des choix techniques à mettre en œuvre pour la sécurisation des accès cordes ou du poste de travail.

De ce fait, il est accompagné sur chacune de ses interventions en hauteur par au minimum un technicien cordiste qui transmet les instructions nécessaires à la bonne exécution en sécurité de la tâche à réaliser sur le chantier, conformément aux préconisations de la Note DGT de décembre 2019. La mission d’un certifié cordiste nécessite l’utilisation des équipements, appareils et accessoires dans le respect des modes opératoires et des procédures qualité ou HSE (Hygiène, Sécurité, Environnement).

 

LES PÉRIMÈTRES DE LA FORMATION
CQP CORDISTE

 

POUR QUI ?

Toute personne, avec ou sans expérience sur cordes, souhaitant entrer dans la profession.

PRÉREQUIS

Il faut être titulaire du Sauveteur Secouriste du Travail, à jour des recyclages.

Pas de contre-indication médicale aux travaux en hauteur. Avoir une bonne condition physique.

DOMAINES D’ACTIVITÉ

  • Bâtiment.
  • Travaux publics.
  • Industrie.

OBJECTIFS

La certification Cordistes est reconnue comme la preuve de la maîtrise des fondamentaux.

  • Maîtriser ses outils afin de franchir les passages techniques d’un parcours de cordes.
  • Identifier les difficultés techniques et faire les bons choix pour se déplacer en sécurité.
  • Réaliser des techniques de secours simples dans les configurations habituelles de travail.
  • Équiper un poste de travail sur des ancrages identifiés.

MODALITÉS D’ÉVALUATION

Le candidat est évalué sur trois blocs de compétences :

  • Bloc 1 : Techniques fondamentales de travail sur cordes et en hauteur. Les épreuves sont constituées d’un QCM, d’une épreuve pratique de progression en hauteur et sur cordes et d’un équipement matelotage.
  • Bloc 2 : Participation à l’organisation des interventions sur cordes. Les épreuves sont constituées d’un QCM et d’un chantier d’application.
  • Bloc 3 : Participation aux situations et/ou interventions d’urgence. Les épreuves sont constituées d’un QCM, et d’une épreuve pratique d’évacuation secours.

Tous les blocs de compétences doivent être validés pour obtenir la certification.

ÉVOLUTIONS

La Certification Professionnelle Technicien Cordiste pour acquérir plus de compétences.

TAUX DE RÉUSSITE

2020 : 83,9%
2019 : 79,45%
2018 : 73,39%

VOIES D’ACCÈS

Formation Continue
Contrat de Professionnalisation
Validation des Acquis de l’Expérience

RAPPEL

Le CQP Cordiste répond aux préconisations de la Note DGT de décembre 2019, précisant les formations qualifiantes pour les professionnels mettant en œuvre les techniques d’accès ou de positionnement au moyen de cordes.

Le CQP Cordiste est enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (N° de fiche RNCP34370).

RÉFÉRENTIELS
COMPÉTENCES ATTESTÉES

  • C1 : Evaluer les nœuds d’usages afin de s’assurer de leur résistance.
  • C2 : Réaliser les nœuds d’usage courant référencés par la profession afin de sécuriser les systèmes de déplacement et d’assurage.
  • C3 : Mettre en place des amarrages selon les supports désignés par l’employeur afin de sécuriser les systèmes de déplacement et d’assurage.
  • C4 : Installer des cordes et/ou systèmes de protection individuelle contre les chutes de hauteur depuis les points d’ancrage définis par l’employeur ou l’encadrant permettant de sécuriser l’accès et l’installation du poste de travail.
  • C5 : Utiliser les techniques de progression appropriées à la configuration d’un site afin de se déplacer de plain pied et en hauteur en toute sécurité.
  • C6 : Se déplacer latéralement, de haut en bas et inversement en utilisant les techniques de progression en suspension appropriées à la configuration du site et permettant de sécuriser les déplacements.
  • C7 : Utiliser les techniques d’assurage de son coéquipier progressant en appui sur une structure existante afin d’éviter sa chute.
  • C8 : Appliquer les moyens de prévention des risques au poste de travail communiqués de façon écrite ou orale, afin de s’assurer de sa sécurité et de celle de ses co-équipiers et/ou co-travailleurs.
  • C9 : Appliquer les modes opératoires pour réaliser l’opération de travail en hauteur afin de pouvoir détecter les éventuels écarts avec la réalité et les signaler à sa hiérarchie.
  • C10 : Veiller en continu au maintien des moyens de prévention lors de la réalisation d’une tâche afin de s’assurer de sa sécurité et de celle de ses co-équipiers
  • C11 : Acheminer et utiliser en sécurité l’outillage, le matériel et les matériaux appropriés afin de pouvoir réaliser une tâche en toute sécurité.
  • C12 : Utiliser les appareils de progression, de maintien et de protection contre les chutes de hauteur afin de s’assurer de la bonne réalisation de l’opération de travail sur cordes.
  • C13 : Vérifier l´état de conservation des appareils de progression et antichute en service afin d’anticiper tout problème de défaillance.
  • C14 : Mettre en place le poste de travail pour la réalisation d’une tâche de façon ergonomique afin d’éviter les contraintes posturales et les blessures.
  • C15 : Respecter les consignes générales et utiliser les dispositifs mis à disposition pour évacuer son poste de travail en sécurité.
  • C16 : Communiquer au sein de l’équipe afin d’effectuer les tâches à réaliser.
  • C17 : Communiquer avec les autres acteurs en lien avec la tâche à exécuter afin d’anticiper les contraintes de la co-activité.
  • C18 : Évacuer un technicien utilisateur d’un système d’arrêt de chute à l’aide d’un dispositif d’évacuation normé afin de lui porter secours.
  • C19 : Effectuer des techniques de prise en charge de victime sur cordes en situation simple de travail afin de faciliter la prise en charge de la victime par les services de secours.

©Droits d'auteur. Tous droits réservés.

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.